[ Test ] Super Mario 3D All-Stars

https://www.warlegend.net/wp-content/uploads/test_SuperMario3DAll-Stars.jpg

Je vais faire très court pour ce test car ça reste tout de même des épisodes très connus. Je ne vais pas m’attarder sur le gameplay mais principalement sur la technique. Je pense que c’est la seule chose qui est réellement importante quand un ancien jeu ressort sur une console actuelle.

Critique - Super Mario 3D All-Stars : comme de vieilles pantoufles

Je vais parler de chaque épisode un par un et donc commencer par le tout premier, Super Mario 64. Comme son nom l’indique, c’est un titre sorti sur Nintendo 64, ça nous rajeunit pas du tout. Nintendo a clairement rien fait pour cet épisode car certes il a encore ses qualités, mais aussi ses défauts. Le gameplay n’a même pas été revu, au point qu’il est impossible d’avoir une caméra totalement libre comme sur les jeux actuels. Le jeu est fourni en 4/3 donc réellement dans son jus de l’époque. Les textures sont un poil lissées mais rien de très folichon, aujourd’hui même si c’est lissé, ça reste moche, on ne va pas se mentir. Pour cet épisode, on s’attendait tous à un vrai remake mais Nintendo connait la « stupidité » de ses fans. Si Sony sortirait un remake d’un jeu avec ses graphismes là, tout le monde leur tomberait dessus. Mais quand c’est Nintendo, on dit « Amen » à tout.

https://www.numerama.com/content/uploads/2020/09/nswitch_supermario3dallstars_supermariosunshine_02-1024x576.jpg

Pour Super Mario Sunshine, jeu qui est encore très beau sur Gamecube aujourd’hui, c’est donc plus facilement acceptable. Les textures ont reçu un léger lissage mais ça reste très acceptable. On pourrait critiquer que bizarrement Nintendo n’ait pas modifié certains affichages de bouton à l’écran mais ce serait clairement pour chipoter. Le jeu a été étiré en 16/9, c’est joli, mais comme je dis plus haut, on part d’une base déjà canon. Et ne vous inquietez pas, Mario Sunshine reste réellement encore le Mario le plus difficile qui existe.

Super Mario 3D All-Stars Is A Great Collection Of Remasters That Doesn't  Quite Go Far Enough - Game Informer

Pour Super Mario Galaxy, le jeu est de toute beauté. Il est lissé parfaitement, il tourne comme une horloge à 60fps, c’est un vrai petit bijou sauf pour… Attention suspense, son GAMEPLAY. Et oui, Nintendo a encore joué la carte de la fainéantise car le gameplay à la wiimote de l’époque a été gardé pour l’intégrer aux joycons. On peut jouer à la manette pro, mais vous rencontrerez quelques soucis parfois. On peut aussi jouer en mode portable, mais il faudra utiliser le tactile de la console. Plein de petits soucis qui auraient pu être régler facilement, mais non Nintendo prend ses fans pour des débiles.

Super Mario 3D All-Stars Review | Switch Player

Pour conclure, je trouve que c’est la grosse arnaque du siècle mais ça marche. Donc je sens que Nintendo nous fera pareil pour l’anniversaire de Zelda et on continuera à nous prendre pour des débiles. Après c’est tout de même un plaisir d’avoir ses trois hits dans sur une console portable, mais on s’attendait à mieux.

https://www.numerama.com/content/uploads/2020/09/nswitch_supermario3dallstars_supermariosunshine_01-1024x576.jpg

Les plus :

  • Une trilogie de jeux cultes
  • L’effet nostalgique
  • Une durée de vie monumentale

Les moins :

  • Pourquoi Mario 64 & Sunshine sont en 30fps ?
  • Mario 64 a mal vieilli
  • Le gameplay de Mario Sunshine a vieilli
  • Le gameplay de Mario Galaxy aurait pu être modifié
  • En édition limitée, mais pourquoi ?
  • Pas de version réellement collector
  • 60 balles pour ça ? ARNAQUE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s