[ Test ] Predator: Hunting Grounds

Un trailer de lancement pour Predator Hunting Grounds - POPKULT

Après Friday The 13th : The Video Game, le studio IllFonic décide recommencer la formule mais cette fois-ci pas de Jason, mais une autre licence des années 80 « Predator ». Même si le jeu précédent avait pas mal fonctionné grâce aux streameurs, est-ce que Predator Hunting grounds va t-il fonctionner ? Récupère t-il les défauts du jeu sur Jason ? Je vous dis tout dans la suite de mon test.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Concernant le gameplay, le jeu reprend la même recette que pour le jeu sur le tueur au masque de hockey. Une personne contrôle le Predator, pendant que les autres feront partis d’une équipe de quatre commandos. Dans le premier cas, le joueur contrôlant le chasseur doit comme son nom l’indique chasser les commandons en les exterminant. Il a différentes facultés comme la possibilité d’utiliser un camouflage optique, grimper dans les arbres et une vision thermique. Concernant le deuxième cas, les commandos se verront suivre différents objectifs pour réussir une mission puis décoller en hélicoptère. Mais bien-entendu, ils seront assez embétés par les militaires présents déjà sur la zone de la mission mais aussi par le Predator. Étrangement la bête est assez simple à exterminer. Contrairement à Jason qui était vraiment ultra difficile à tuer, si les 4 commandos se préparent et affrontent le Predator au bon moment, ils n’auront aucun mal à l’anéantir. Le jeu a réellement un problème d’équalibrage. Techniquement, c’est le Predator qui devrait chasser les commandos, mais après plusieurs parties, je me suis rendu compte que c’était l’inverse. Quand tu es commando, c’est ton équipe et toi qui chassent le Predator.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le déséquilibre dans le jeu n’est pas le seul défaut. Graphiquement c’est dégueulasse, la direction artistique est affreuse et le jeu est optimisé avec les orteils. Le jeu ne tourne même pas à 30fps sur PS4 pro. Mais le titre joue la carte du fan-service avec les musiques officielles et les répliques cultes des premiers films. Le jeu dispose aussi d’une grosse partie customisation, que ce soit les vêtements, les couleurs, les armes pour les commandos, mais aussi les différents vêtements et casques pour le Predator. Screen Shot 04-25-20 at 07.52 PM 003Screen Shot 04-25-20 at 07.52 PM 002Screen Shot 04-25-20 at 07.52 PM 001

Pour conclure, le titre est rapidement lassant et je le trouve beaucoup moins technique que Friday The 13th : The Video Game. Au final, après deux, trois parties, on comprend vite le système de jeu et il est assez simple d’éviter le Predator. Donc sincèrement, si vous êtes un grand fan de la licence, achetez-le, sinon dans ce style de jeu, il y a tellement mieux.

Screen Shot 04-25-20 at 07.51 PM 005

Les plus :

  • Le gameplay du Predator
  • Le fan-service
  • La customisation

Les moins :

  • Mauvais équilibrage
  • Seulement 3 maps ?
  • MOCHE !
  • Optimisation dans les fraises

Sans titre 145454545

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s