[ Test ] The Last of us Part II

Une démo jouable de The Last Of Us Part II à Boston et beaucoup à ...

Après un premier épisode qui touchait les étoiles, Naughty Dog nous annonce le 3 décembre 2016, The Last of us Part II. Alors que le premier se suffisait à lui même, face au succès de dingue, il était obligé qu’une suite arrive un jour. Alors que vaut cette suite ? Est-elle au niveau du premier épisode ? Je vous invite à lire la suite de mon test pour le savoir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au niveau du scénario, vous vous doutez bien que comme pour le premier épisode, ça a une grande importance. L’histoire est important et vaut mieux pas que je vous spoile. Mais pour résumer les choses, ici, nous sommes plus face à une relation « Père & fille adoptive », c’est une affaire de vengeance. Au fil de votre aventure, vous contrôlerez deux personnages. Ellie âgée de 19ans, installée tranquillement à Jackson avec Joël, Tommy et plein d’autres. Le second personnage s’appelle Abby, une ancienne Luciole faisant parti d’un nouveau groupe intitulé les WOLF. Ce groupe est d’ailleurs en guerre avec les Scars, des religieux qui vivent sur une île en totale autarcie. Ces croyants sont d’une violence sans fin et vont clairement vous donner du fil à retordre. Le jeu vous fera voyager de Jackson à Seattle pour finir à Santa Barbara.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concernant la technique, le titre tourne comme une horloge sur PS4 PRO, mais j’ai eu pas mal d’échos concernant la PS4 basique, apparemment il y aurait quelques baisses de framerate. Graphiquement le jeu est très beau, les éclairages sont sublimes, les effets de sang, les visages tout est de toute beauté. Les animations sont calibrées à la perfection et elles frôlent le réalisme. L’IA des ennemis est vraiment réaliste, ils vont tourner autour d’une zone, jusqu’à se retourner pour voir derrière eux de façon assez aléatoire donc vaut mieux bien se cacher. Bref techniquement le jeu est solide, du grand Naughty Dog.

Pour le gameplay, ça se rapproche de l’épisode 1, mais en plus poussé. On peut se plaquer au sol, quand on prend une balle, on est projeté en arrière sur le dos et on peut malgré tout dégainer notre arme et tirer. Comme dans le premier, vous allez faire face à différents ennemis. Les contaminés de bases, des clakers dans différentes versions, les WOLF et les Scars. L’infiltration est encore plus au rendez-vous que dans TLOU1. Les hautes herbes font leur arrivées, la possibilité de vous cachez sous les véhicules, de passer rapidement dans d’épaisses crevasses murales, bref tout pour donner du rythme à des affrontements intenses. Entre les deux protagonistes, il y a une vraie différence. Ellie est une fille au physique chétif, contrairement à Abby et son physique de catcheuse qui ressemble drôlement à Amélie Moresmo. Qui dit différence physique, dit clairement une maniabilité différente. Ellie étant beaucoup plus fragile, elle est moins résistante et donc demandera plus d’utiliser l’infiltration. Alors qu’Abby avec son physique avantageux, permet plus le contact car elle envoie de vraies patates de forain et elle utilise un arsenal plus nerveux. Même si Ellie n’a pas à rougir niveau armes. Elle dispose de deux pistolets différents, un fusil à pompe, un lance flamme etc. Bref de quoi bien démolir quelques gueules. Tout comme dans le premier The last of us, il sera possible d’améliorer vos armes mais aussi d’améliorer les compétences de vos personnages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon parlons de la chose qui fâche tant de personnes qui n’ont même pas joué au jeu. Est-ce que le jeu à un discours LGBTQ+ ? Alors oui, Ellie est lesbienne, ce n’est pas une nouveauté de cet épisode. Si vous aviez pris le temps de faire le DLC du premier, vous seriez au courant depuis longtemps. Oui, Abby est foutue comme Kratos de God Of War, c’est vrai qu’au départ, on peut se poser des questions. Est-ce que c’est une femme ou un homme ? Mais au final, c’est juste qu’une soldat donc forcément très sportive, alors elle a le corps qui va avec ses conditions physiques. Alors non, le jeu ne fait pas la promotion du mouvement LGBT+, il présente juste des personnes de la vie de tous les jours, sans caricature.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour conclure, j’ai clairement préféré le premier, pour sa construction mais surtout pour son histoire. Après The Last of us 1, mettait l’accent sur un homme blessé par la vie qui avait comme mission de protéger une gamine et de là, une vraie relation se créa entre les deux. Ici, sans spoiler, l’histoire d’Ellie et d’Abby est certes un joli parallèle, mais j’ai eu du mal à prendre du plaisir en jouant les passages de la Wolf. Ils étaient beaucoup trop longs et peu intéressants. On va dire que je m’attendais à jouer qu’avec Ellie et d’un coup, on me met dans les pattes, une femme plus musclée que moi, forcément j’ai eu du mal. Au final, le jeu est bon mais en dessous du premier. Même si parfois, il vous fout la larme à l’oeil. T’as énormément de moments où l’émotion redescend et l’attachement des personnages secondaires est très difficile par rapport à la facilité que j’ai eu pour m’attacher à Ellie dans l’épisode 1. Après ça reste un titre à faire, une bonne suite mais s’il vous plait Naughty Dog ne faites pas de troisième épisode.

Screen Shot 06-26-20 at 07.08 PM 004

Les plus :

  • Graphiquement remarquable
  • Des animations parfaites
  • Un scénario fort en émotion
  • Des jumpscares bien placés
  • Des histoires qui s’opposent
  • Un gameplay légèrement actualisé
  • Gros travail sur le sound design
  • Level design parfait
  • Une IA bien humanisée
  • Un bestiaire plus important
  • L’idée des chiens mais…

Les moins :

  • …ça fait mal au cœur de devoir les tuer
  • Le personnage d’Abby pas vraiment attachant
  • Trop de QTE
  • Une structure scénaristique en flashback
  • Un peu trop long
  • Un scénario moins bien que le premier
  • Un manque de variété dans les modèles 3D des ennemis
  • Personnages secondaires trop mis en avant

Sans titre 1454545

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s