[ Test ] Returnal

Acheter Returnal clé CD | DLCompare.fr

Returnal est la première vraie exclusivité de la PS5. Si on passe outre le remake de Demon’s Souls, ce Roguelite dans l’espace est réellement la toute première exclu sortie sur la dernière console de Sony. D’ailleurs ce titre, a permis une ouverture de débat que Mr Julien Chièze et sa moitié ( qui a zéro avis personnel.. ) ont clairement lancé. Moi, je suis contre le mode facile dans ce genre de jeu. Si vous voulez savoir pourquoi ? Je vous invite à lire la suite de mon test.

Returnal est un Roguelite, ce qui veut dire qu’il faut mourir pour apprendre de ses erreurs et surtout pour pouvoir avancer dans le titre. Donc la mort, fait partie intégrante de l’essence du jeu. Si vous y mettez un mode facile, le jeu devient un vulgaire TPS à la sauce Alien. Donc ce serait de 1, dénaturer la vision des développeurs mais de 2, perdre tout intérêt au titre. On l’aurait casé dans les jolis TPS et dans 3 semaines, tout le monde l’aurait oublié. Alors que là, c’est le challenge qui fait revenir les joueurs sur le jeu. Parce que vous mettez un mode facile, en 1h30, le jeu est bouclé. Donc en plus, la difficulté permet de rallonger la durée de vie. Franchement, si on y met un mode facile, qui va payer 80 boules, finir le jeu en 1h30 et ne pas être déçu ? Il faut rester réaliste. Returnal est clairement à ne pas mettre dans les mains des fainéants qui n’ont pas la patience de s’investir dans un jeu. Si vous souhaitez jouer qu’à des jeux linéaires sans gameplay et sans difficulté, regardez un film.

Concernant le scénario, vous incarnez Selene, une astronaute qui après un crash de son vaisseau sur une planète très peu fréquentable, se retrouve coincée dans une boucle temporelle. Chaque mort, vous refait revivre le crash et c’est reparti mon kiki, on recommence. Il faut savoir que dès que vous mourez, vous perdez votre équipement. Donc vous repartez réellement de zéro. Mais ce qui permet d’éviter une redondance dans les parties, c’est que les environnements sont générés aléatoirement.

Concernant le gameplay, ça reste du TPS pur et dur, mais avec des phases d’explorations qui vous permettront de trouver des armes ou des objets. Mais attention avec les objets, il faudra bien se décider car certains vous offriront des bonus mais en contrepartie, certains handicaps. Alors c’est à vous de décider à chaque instant, si oui ou non, vous prenez tel ou tel objet. Visuellement, le jeu est très joli, d’une fluidité parfaite. 4k/60FPS sans aucune chute et avec du Ray tracing.

Pour conclure, comme j’ai dit plus haut, le jeu n’est pas à mettre dans les mains de tout le monde. Mais si vous aimez le challenge, courez acheter ce chef-d’œuvre.

Les plus :

  • D’une fluidité extrême
  • Un Roguelite AAA
  • La D.A
  • La Dualsense à l’honneur à 100%
  • L’ambiance sonor

Les moins :

  • Le bestiaire tout de même assez pauvre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s