[ Test ] Super Monkey Ball Banana mania

Super Monkey Ball Banana Mania | Nintendo Switch | Jeux | Nintendo

Bon on va parler d’un jeu de boule, rien de pornographique et rien à voir avec la pétanque. On va parler de Super Monkey Ball Banana mania. Le jeu sort sur toutes les plateformes, même sur Nintendo Switch.

Le principe du jeu, c’est on a un singe dans une boule et on doit incliner le niveau pour faire avancer la fameuse boule jusqu’à la ligne d’arrivée. C’est très basique, mais ça fonctionne toujours autant. Concernant cette version, j’ai trouvé que la difficulté était très mal dosée. Logiquement plus on avance, plus la difficulté doit grimper, mais dans ce jeu ça ne marche pas ainsi. Parfois, vous allez vous retrouver avec des niveaux hyper difficiles et celui d’après complètement bidon. La progression de la difficulté est carrément aux fraises.
Techniquement le jeu tourne en 60fps mais qu’est ce que c’est moche. Franchement c’est censé être un remake d’un ancien best-of de la licence, mais ça ressemble plus à un remaster. C’est clairement un remake terminé au doigt.

On a différents modes de jeux, du classique comme des petits mini-jeux plutôt intéressants comme du Tennis, du foot et tout autres conneries du genre. C’est marrant un temps, après ce n’est clairement pas ça qui fera remonter ma note. En sachant que de base le gameplay du jeu n’est pas pensé pour jouer au foot ou autre, vous comprendrez qu’il ne faut s’attendre à de la simulation, ni à de l’arcade intéressante. Plus vous avancerez dans le jeu, plus gagnerez des pièces pour pouvoir acheter des personnages supplémentaires de l’écurie Sega.

Pour conclure, le titre n’est pas folichon, son avantage c’est que vous avez des heures et des heures de jeux. Il faut adhérer au système du titre et surtout à sa physique dégueulasse. Après ne mettez pas ça dans les mains d’un gosse car sa Switch va passer par la fenêtre.

https://www.actugaming.net/wp-content/uploads/2021/09/test-super-monkey-ball-banana-mania-4.jpg
Les plus :
  • Bonne sensation de vitesse
  • Des heures et des heures de jeu
  • Les personnages déblocables
  • Les options d’aide
  • Des minis jeux sympatoches

Les moins :

  • La physique dans les chaussettes
  • Progression de la difficulté dans les fraises
  • C’est quand même bien moche !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s