[ Test ] Goat Simulator 3

Je n’avais jamais joué à Goat Simulator de ma vie, au départ, je pensais même que c’était clairement une simulation d’agriculteur. Mais j’ai mangé comme tout le monde, les différentes vidéos de gameplay de cet épisode 3 et quand j’ai vu que Plaion me proposait de tester le jeu, je me suis dit « Pourquoi pas ? »

Alors déjà, on est très loin de ce que je pensais concernant la licence. Le jeu est en fait, un gros défouloir dans un monde ouvert. Plus tu joues au titre, plus tu te demandes ce que les développeurs ont pu consommer pour créer un truc pareil. Le jeu est du fun à son paroxysme et je pèse mes mots. On contrôle certes une chèvre, même si par la suite, on peut débloquer un cochon et d’autres animaux. Mais on commence le titre avec une chèvre, que tu peux customiser comme si c’était la voiture Tuning de ton tonton Robert. Tu peux même conduire, t’as quand même une FUCKING chèvre qui conduit, c’est clairement un truc de dingue. J’ai d’ailleurs reçu mes neveux mercredi, en sachant qu’ils 6 et 4ans et ils étaient mort de rire devant le jeu. On peut tellement faire ce qu’on veut, c’est jouissif.

Le jeu vous propose de réaliser plusieurs missions pour avancer dans la « trame principale », même si au final, c’est clairement pas une obligation. Ce qui est plutôt cool, c’est qu’on peut faire les missions dans l’ordre que l’on souhaite. La map est vraiment grande, on passe de la campagne à la plage et même si le jeu n’est clairement pas une claque technique, il tient la route. Concernant le gameplay, on peut effecteur des cries d’animaux, donner des coups de tête, courir, conduire, bref plein de choses que logiquement une chèvre ne peut guère faire. La physique du jeu est vraiment spéciale, dans le fait que quand on bouscule quelqu’un, forcément il va décoller. Mais ça rajoute clairement du fun au jeu.

Pour conclure, si vous avez besoin d’une bonne dose de fun et que vous en avez marre des jeux chiants comme Horizon Forbidden West ou God of war Ragnarok, courez acheter ce jeu qui vaut que 29,99 euros. En plus, le jeu est bourré de références de la pop culture, de Star Wars en passant par les Simpsons. Franchement lancer ce jeu après une journée de boulot, qu’est ce que ça fait du bien.

Les plus :

  • Du fun
  • La liberté
  • L’Humour
  • Les références

Les points :

  • Graphiquement pas au niveau
  • Quelques bugs de collisions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s